[Logo]

[Drapeau]
[Titre]

[Retour]




 Paris-Bogota

 03 / 08 / 2012

 Le grand jour du départ!!!

Tout s'est bien passé jusqu'à l'aéroport. Ca se corse à l'enregistrement des bagages.
La file avance tranquillement... Et puis on a vu des gens commencer à faire des grands tours avec leurs bagages.
En fait une bonne partie les tapis sont en panne, impossible de faire partir les bagages à certains endroits. Donc une fois enregistrés, les gens les emmènent là ou les tapis marchent encore.
Bref, le bordel...
Notre avion part avec une heure de retard.

Dans l'avion, aucune info sur les correspondances.

Arrivé à Madrid, ruée vers le point d'information... qui n'est pas au courant, et donc passe un bon quart d'heure à savoir ce qui s'est passé et ce qu'il faut faire...
On apprend entre temps que si on avait su, en y allant tout de suite on pouvait encore avoir notre vol vers Bogota, juste juste.
Il faut savoir qu'il y a quatre terminaux (avec un terminal satellite) à Madrid, reliés par un métro dédié. Mais il faut compter une petite demi-heure pour passer du point d'arrivée au point d'ambarquement de l'avion suivant.
Le commandant de bord de l'avion ne voulant pas attendre les 20 passager de Paris... on est bloqué!
Au bout d'une heure, tous les passagers dans notre cas sont dispachés sur différents vols qui vont 'à peu près' dans la bonne direction. Comme c'est une période de vacances, les avions sont déjà bien remplis, voir plein.
Certains sont propulsés à Lima, d'autres à New-York... nous ce sera pour São Paulo ce soir minuit.
La compagnie nous offre une chambre d'hotel et un repas pour nous faire patienter l'après-midi...

Après 10 heures de vol 'à peu près' dans la bonne direction, on arrive au Brésil.
Là cette fois on est attendu, ne reste que 2 heures à patienter avant un vol vers Bogota.
Le vol se passe bien, au dessus de l'amazonie.

On arrive enfin à Bogota, avec une bonne demi-journée de retard!
 



 Villapinzon

 04 / 08 / 2012

 Entre deux orages, on va se promener autour de Villapinzon.
Les chemins sont assez défoncés après les pluies.

On est allé chez Henry, un cousin de la mère de Diana.
Ils ont une ferme bio.

Au retour, je conduis la voiture, mais sur une partie pas trop ravinée.
       



 El Rodadero

 12 / 08 / 2012

 Ce matin, on se prépare pour notre voyage en avion vers Santa Marta.
On voyage léger, juste un sac à dos en cabine. Il faut dire que l'on a prévu de marcher avec dans le parc Tayrona, il ne doit pas être trop lourd...

Le vol dure 1 heure entre Bogota et Santa Marta.
L'aéroport n'est pas à coté de la ville, loin de là. Mais il est à 3km de notre logement, à El Rodadero.

On a pris le taxi pour rejoindre le logement. Difficile de négocier un prix raisonnable. Tous demandent 17000$ (pesos) alors que l'on nous avait dit que cela coutait 10000$.
Un des taxis nous a emmené pour 15000$ (7 euros).
Il faut savoir qu'à côté, les minibus qui partent vers Santa Marta, et s'arrêtent ou on veut sur le trajet, ne coutent que 1500$ (moins d'un euro) par personne...
Ces bus passent sur la route à côté de notre logement. Pour la prochaine fois...

Le soir, bien fatigués quand même, on est allé voir le soleil couchant sur la plage.
On nous avait prévenu avant de partir, on va se faire importuner toutes les 30s par des vendeurs ambulants sur la plage... et bien d'autres.
Et bah rien de tout ça, au moins par ici. Les quelques vendeurs qu'on a vu pliaient gentiment leurs stands, une couverture à même le sable.
Il faut aussi se méfier le soir sur la plage, ce peut être mal fréquenté. Pour nous, rien à signaler. Des groupes de personnes pique-niquent sur la plage avec musique et lampe tempête.
Bref, on a bien profité de ce moment en bord de mer :-)
 



 Santa Marta

 13 / 08 / 2012

 Au petit déjeuner, on est intrigué par des bruits dans les arbres, derrière le logement.
Il s'agit en fait d'iguanes qui se baladent dans les arbres à la recherche de feuilles tendres.

On a prévu une balade sur Santa Marta pour la journée.
On prend un des mini-bus qui passent régulièrement sur la route à côté. Comme prévu, ça nous coûte 1500$ (pesos) par personne.

On descend au centre ville sans trop savoir à quel endroit on est... Le temps de trouver un point de repère pour se repérer sur la carte.
Ca tombe bien, on est juste à côté de la cathédrale de Santa Marta!

Le reste de la visite de la ville se fera vers la place Bolivar, le muséum de l'or, un petit resto juste derrière le muséum, et le port.

On termine l'après midi à l'hacienda 'Quinta de San Pedro Alejandrino', dernière demeure de Simón Bolívar.
L'ancienne partie regroupe, sous forme de muséum, l'environnement tel qu'il existait à l'époque.
Une deuxième partie, plus récente, est un mémorial.
La dernière partie est un jardin que l'on a pas eu le temps de visiter.
    



 Playa Cristal

 14 / 08 / 2012

 Avant hier, du côté de la plage de El rodadero, on nous proposait d'aller à la playa Cristal pour 65000$ (pesos).
Hier, la gérante de la résidence nous a proposé la même chose via une agence qu'elle connaît pour 40000$ par personne, soit 20euros.
Cette plage étant dans le parc Tayrona, il faut de toute façon passer par une agence. Et les touristes (non colombiens) doivent s'acquitter d'une taxe supplémentaire de 23000$.
Payer la taxe ne me dérange pas puisqu'elle permet directement de financer la préservation du parc. Par contre, je préfère payer moins cher le reste.

Tous les touristes font le même tour avec notamment un arrêt à la plage des sept vagues.
On ne peut pas s'y baigner, elle est réputé très dangereuse. Les bus s'arrêtent sur un point en surplomb de cette plage.
Vu le monde à l'aller, les organisateurs du tour ont décidé que l'on s'y arrêterait au retour.

La route s'arrête à la plage de neguange, de là on prend des barques vers la plage cristal.

Enfin arrivés, la baignade tant attendue...
Avant de manger, on fait aussi, en groupe, un tour des récifs corailiens avec masque et tuba.
On voit, à 30m de la plage, pas mal de petits poissons colorés. Mais c'est en arrivant au bout de la plage que l'on voit le plus de poissons, ils sont tout autour de nous!
A refaire donc avec l'appareil photo, au moins la partie plage...

Les plats proposés sont du poulet ou du poisson (plusieurs variétés). Le tout est très bien cuisiné. Les prix sont corrects.

Après le repas, et sans attendre de commencer à digérer, on retourne sur la plage du côté des poissons.
Cette fois-ci, j'ai l'appareil photo avec un petit kit de plongé fait maison :-)
Diana a le bridge à côté. On a passé un peu plus d'une demi heure dans l'eau à faire des photos des poissons!

Le temps passe très vite sur cette plage, il faut déjà penser à plier les affaires et à rentrer à Santa Marta...
    



 Parc Tayrona

 15 / 08 / 2012

 (Pas de commentaire)
  



 Parc Tayrona

 16 / 08 / 2012

 (Pas de commentaire)
       



 Cartagena de Indias

 17 / 08 / 2012

 Depuis hier soir, on est à Cartagena de Indias.

On avait réservé à l'avance une chambre dans un petit hotel. Celui-ci est situé sur la presqu'île de Bocagrande.
On a quitté le parc Tayrona à 15h la veille pour parcourir en bus la route jusqu'à Cartagena, via Santa-Marta (le marché) et Barranquilla. On a fait 6 heures de bus quasi non-stop...
A Cartagena, on a préféré reprendre un petit bus de ville... qui, soit fait la course à ses congénères, soit avance à petite vitesse pour essayer de trouver des clients supplémentaires. Bref on y a passé pas loin d'une heure... pour reprendre un taxi vers l'hôtel. La prochaine fois on prendra directement un taxi depuis la gare routière.

Pour l'anecdote, août est le mois des cerf-volants. A Barranquilla, ce doit être encore plus pratiqué qu'ailleurs. Je l'aie appelé la ville aux 1000 cadavres de cerf-volants. En effet, lors de toute la traversé de la ville j'en ai vu accrochés aux fils électriques (souvent aériens dans les villes). Certains semblaient en parfait état de marche, d'autres ne restait que le squelette...

 l'hôtel, mauvaise nouvelle, il y a un problème avec la chambre réservée... bonne nouvelle, on nous donne sans supplément une des meilleurs chambres de l'hotel!
Pour le coup, on a trés bien dormi!!! Chambre en mezzanine, lit taille king size, deux salles de bains, grande table, balcon avec table, etc...

Donc aujourd'hui, on essaye de faire de tour de la vieille ville.
Il y a pas mal de choses à voir dans la vieille ville. On se contentera de parcourrir les rues à pied.
Cette partie de la ville est aménagée pour le tourisme, et est très bien entretenue. Ca contraste fortement avec la ville autour.

Pour midi, on est tombé par hasard sur un restaurant tenu par un français, le restaurant Oh'làlà! Très bonne cuisine avec des plats colombiens à la sauce parisienne.

Ce soir, on repasse par l'hôtel pour récupérer les sacs, et on file par taxi à l'aéroport.
Retour à Bogota et fin de la petite balade estivale sur la côte caraïbe.
  



 Choconta

 25 / 08 / 2012

 Petit tour ce matin à Choconta, au sud de Villapinzon.
  

CC - BY NC SA - v2.0
(c) DENDIEVEL Stéphane